You are currently viewing Les assureurs se mobilisent pour accompagner leurs assurés face aux violences urbaines

Les assureurs se mobilisent pour accompagner leurs assurés face aux violences urbaines

La Fédération France Assureurs invite les sociétés d’assurance à :

  • prolonger jusqu’à 30 jours le délai de déclaration de sinistre généralement fixé à 5 jours dans les contrats d’assurance ;
  • accélérer le processus d’indemnisation en totale coordination avec les sociétés d’expertise afin d’organiser les visites d’expertise le plus rapidement possible et de prioriser les cas les plus sensibles ;
  • faciliter le versement d’acomptes pour faire face aux situations les plus difficiles ;
  • prendre en considération au cas par cas les situations des petits commerçants indépendants les plus durement touchés par ces violences urbaines qui seraient en difficulté au plan économique et réduire l’effet de leurs franchises contractuelles.

Certains assureurs ont déjà annoncé aller plus loin que ces recommandations :

  • Axa supprime les franchises d’assurance pour les particuliers assurés contre ces risques en automobile ou habitation, et applique une seule franchise aux professionnels, quel que soit le nombre de garanties activées ;
  • La Macif supprime la franchise en cas de sinistre incendie automobile, habitation et locaux professionnels, ainsi qu’en cas de vol dans les habitations et les locaux professionnels à l’occasion de ces émeutes ;
  • Le groupe BPCE supprime les franchises pour les véhicules détruits ou incendiés non réparables et pour les dommages aux biens des clients professionnels ;
  • Le Crédit mutuel et CIC Assurances suppriment les franchises pour les particuliers en auto et habitation ;
  • Pacifica supprime les franchises des dommages aux biens des commerces et pour les véhicules des particuliers et professionnels qui ont été incendiés ou vandalisés ;
  • D’autres assureurs (Generali, Covéa,…) ont également prévu des mesures de soutien aux sinistrés.

Laisser un commentaire